Les soirées de l' #IA

Les premiers systèmes de reconnaissance de la parole datent des années 60.
Mais qu’en est-il vraiment des progrès accomplis en termes de reconnaissance de la parole ?

Système de reconnaissance de la parole, où en est-on aujourd’hui ?

Les premiers systèmes de reconnaissance de la parole datent des années 60.

La dictée vocale, commercialisée dès les années 80, est sans aucun doute l’application la plus populaire de la reconnaissance automatique de la parole. Depuis quelques années, nous avons pris l’habitude d’interagir avec des applications et des machines via des interfaces vocales.

Mais qu’en est-il vraiment des progrès accomplis en termes de reconnaissance de la parole ?

Pour vous aider dans votre réflexion, nous avons fait appel à deux intervenants de renom : Jean-Luc Marini (Directeur du Lab iA d’Axys Consultants) et Carole Lailler (Docteur en Sciences du Langage) pour vous apporter les clés de compréhension.

NOS INTERVENANTS

Carole Lailler

Carole Lailler, Docteur en Sciences du langage et consultant en IA chez Scribe Conseil . Son parcours conjuguant linguistique et informatique, lui a permis d’explorer quelques chemins de la recherche et de la formation avec, en fil conducteur, le soin apporté aux traitements des données et à la langue. Elle apporte également ses compétences aux entreprises, laboratoires et particuliers en termes d’analyse de corpus, travaux de rédaction de contenu ou encore de formations/coaching.

 

Jean-Luc Marini

Jean-Luc Marini, Directeur du laboratoire d’intelligence artificielle d’Axys Consultants. Avec 30 ans de carrière, il a crée et managé diverses entreprises de l’IT, des filiales et des départements techniques de grandes entreprises françaises dans le domaine de l’informatique et la haute technologie.

 

 

Vous n’avez pas eu l’occasion d’assister à la présentation ? Pas de panique, nous avons le replay ci-dessous et la présentation.

Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Les fichiers joints doivent être en doc, pdf ou docx.